Général

Un chien retourne à son vomi

Un chien retourne à son vomi

Un chien retourne à son vomi

Menu

Pourquoi ai-je mis un post à ce sujet ? C'est à cause de quelque chose que l'un des commentateurs a mentionné. Mais il le pensait d'une manière très différente, c'est pourquoi il est important que je dise quelques mots à ce sujet.

Il ou elle avoue que même si je ne fais pas les mêmes commentaires sur aucune nouvelle religion, parce que je connais mieux l'Église catholique, que je ne critique « jamais » les autres religions (parce qu'elles sont toutes « fausses »), mais si je fais un commentaire sur d'autres religions que la mienne, que je « critiquerai » toujours l'autre religion, et que je ne suis jamais « pro-religion ».

C'est une excellente façon de le dire. Je pense que c'est vrai que je ne suis pas un blogueur pro-religion. Je l'ai sd dans quelques commentaires maintenant, et je pense que je l'ai même sd sur Facebook.

C'est toujours mon intention, quand j'écris sur la religion, de la critiquer, et non de la prôner. Et cela pour deux raisons :

1. Premièrement, je pense que l'Église catholique et les autres religions ont beaucoup à critiquer. Ils semblent tous être construits sur les mêmes erreurs fondamentales : une mauvaise interprétation de leurs textes religieux, tels qu'ils sont généralement appliqués, afin de manipuler et de contrôler la société, c'est une des raisons pour lesquelles j'ai été très critique envers l'Église catholique. Depuis le tout début. Et les mêmes choses que j'ai trouvées dans d'autres religions. Et pourtant, cela ne s'arrête jamais, comme vous pouvez le lire dans la plupart de mes articles.

2. Parce que je pense que ce n'est pas seulement un bon moyen de critiquer la religion (ce que j'ai toujours fait, avec toutes les religions), mais c'est aussi un bon moyen de promouvoir une vraie critique religieuse, comme c'est fait dans ce blog.

Ce blog, par exemple, contient de nombreux articles sur des histoires vraies de la Bible (ou du Coran, d'ailleurs), dont beaucoup critiqueront la Bible (ou le Coran). Et, vous savez, ces histoires peuvent être de bonnes choses, dans le sens où elles peuvent intéresser des gens qui ne pensent pas beaucoup à la religion, et qui peuvent apprendre quelque chose sur leur propre culture.

C'est d'ailleurs l'un des mn objectifs de mon blog : s'intéresser à la religion et aux histoires religieuses. Mais je ne suis pas pour la « pro-religion », et je ne suis pas contre la religion. Je n'essaie pas de m'intéresser à la religion à tout prix : j'essaie d'encourager la religion comme un outil au service de l'humanité, et non comme un outil pour garder l'humanité sous contrôle.

C'est pourquoi je ne fais pas appel à la religion, et je ne suis pas « pro-religion ». Et si vous sentez que je suis « pro-religion », eh bien, je ne pense pas que cela ait beaucoup de sens de parler d'un « pro- » quoi que ce soit. Par exemple, « pro-démocratie » est également une question très difficile, car la démocratie (ou non) n'est pas un État binaire. Il existe de nombreuses nuances de démocratie, et de nombreux points de vue sur ce qui est ou n'est pas une bonne démocratie. Et, vous savez, être en faveur de la démocratie ne signifie pas nécessairement que vous êtes pro-dictature.

En tout cas, sur les questions religieuses : ce sont des « critiques de la religion ». J'essaie de comprendre la religion, j'essaie de comprendre les différents points de vue sur la religion. Et j'essaie de critiquer certaines des opinions les moins positives sur la religion, qui se trouvent être très répandues dans le monde aujourd'hui. J'essaie de critiquer et non de condamner, car j'aimerais que chacun ait le droit de faire le choix qu'il veut. C'est un choix, c'est la liberté. C'est très important pour moi de gérer ça. Donc critiquer les choix des gens n'est pas quelque chose que j'aime, et je n'aime pas quand quelqu'un me critique pour ce que je pense. Je pense vraiment que j'ai le droit de critiquer mes propres opinions. Je pense donc que je devrais avoir le droit de critiquer les opinions des autres, même si elles peuvent être aussi mon opinion. Je pense qu'il est très important de critiquer les idées des gens, même si nous avons la même idée.

"J'aimerais être plus..."

J'aimerais être plus confiant, j'aimerais être plus… (je ne sais pas… je ne peux plus penser à rien).

…dans ma famille.

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles je n'ai pas l'impression de faire partie de ma famille. L'une des raisons est que je ne me sens pas aimé. Je ne sens pas que mes parents m'aiment et ne m'aiment pas et font tout ce qu'ils peuvent pour me faire sentir que je fais partie de la famille. J'ai l'impression d'être vraiment un étranger. Je suis fille unique et je me sens très seule. J'aimerais que mes parents me traitent comme une personne normale, comme un membre normal de la famille. Je pense que ce serait bien pour eux d'avoir une relation avec moi comme les gens normaux l'ont entre eux. Cela signifie que j'ai besoin d'aider la relation, alors j'essaie de faire tout ce que je peux, ce qui est très peu. J'essaie de bien les traiter et de bien traiter mon frère aussi. J'essaie de les aider pour qu'ils voient que je ne suis pas un étranger. J'essaie d'être plus que "sophistiqué", d'être plus "décontracté". Mais il est difficile d'être détendu. Ma famille ne comprend pas ce qui se cache derrière le regard « sophistiqué » sur mon visage, le regard « détendu » sur mon visage. J'espère qu'ils l'auront à temps. Ils doivent comprendre que je ne suis pas "sophistiqué", que je suis plus détendu.

[Ma famille a beaucoup d'argent].

(Ma famille a beaucoup d'argent) Je pense que ma famille est riche. Ce n'est pas faute de travail. Mes parents travaillent beaucoup pour que la vie de leur famille continue. Je sens que si j'ai de la chance, si je suis si bien que ma famille s'occupe de moi, que ma famille pourrait profiter de vacances en France.

Ma cousine va en France, rendre visite à ses parents. Elle m'a dit que je devrais y aller aussi. Je lui ai dit que je n'étais pas sûr, que ce n'était pas pratique pour moi. C'est un été américain, elle s'aperçoit qu'il n'y a pas de travail.

Mon cousin était tellement surpris. "Oh, tu n'aimes pas la France ?"

"Oui j'aime la France, mais je n'aime pas la chaleur."

«Ce n'est pas la chaleur, ce sont les vacances. Ils ne veulent même pas rentrer à la maison.

C'est de belles vacances. Mais ma famille n'a pas beaucoup d'argent, je ne veux pas qu'ils dépensent l'argent. Ce n'est pas une bonne affaire. Nous ne pouvons pas obtenir un billet d'avion de retour, parce que ma famille ne peut pas


Voir la vidéo: Dans La vie  des punks à chien  sur les routes! (Décembre 2021).